Nous contacter | Annuaires | Agenda | Plan de ville | Publications

Le blason et son histoire

le blason de la villeLa forme en "V" dans la partie supérieure de l’écu rappelle l’initiale du nom du village et son appartenance au Vexin français ; le "sinople" (vert) évoque la forêt de l’Hautil.

Les fleurs de lys d’or sur fond azur sont traditionnellement caractéristiques de l’Ile-de-France.

Le dragon lié d’une étole en dextre, à gauche pour le lecteur (un écu se regarde comme un visage : le coté correspondant à la gauche du lecteur est donc appelé "dextre" et celui correspondant à sa droite "senestre"), rappelle l’antique légende de Saint-Quirin et Saint-Nicaise. Il est "morné" (sans langue ni griffes ni dents) pour symboliser sa défaite.

La grappe de raisin, en senestre, rappelle l’importance des cultures vinicoles sur les coteaux de Vaux.

La "fasce ondée" d’azur, en pointe de l’écu, symbolise le courant de la Seine qui longe le village.

Évoquons tout d’abord les formes. La forme de l’écu est celle de l’écu français ancien (en amande) dans une proportion d’environ 7 parties de large pour 9 parties de haut. Dans leur emplacement triangulaire formé par le "V", les trois fleurs de lys doivent être réparties "deux et une". Les deux bords extérieurs du "V" doivent correspondre en haut aux angles de l’écu (en terme héraldique, il s’agit d’un mantelé renversé et non d’un chevron renversé). Sa pointe ne doit pas atteindre la bande bleue ondée en bas de l’écu. Par contre, il doit empiéter sur le dragon à gauche et sur les feuilles de la grappe à droite. Le dragon doit être représenté tourné vers la gauche et morné. Il porte autour du cou une étole nouée. La grappe de raisin est ornée de trois feuilles de vigne.

En ce qui concerne les couleurs, celles utilisées sont pour les émaux, l’azur(bleu), le sinople(vert), le sable(noir), et pour les métaux, l’or et l’argent. Elles sont obligatoirement distribuées ainsi :

1) L’azur sur le fond supportant les trois fleurs de lys et la bande ondée en bas de l’écu.

2) Le sinople pour le "V".

3) Le sable pour le dragon et les trois feuilles de la grappe.

4) L’or (qui peut être remplacé par un jaune) pour les trois fleurs de lys, entourant le cou du dragon et la grappe de raisin

5) L’argent (qui peut être remplacé par un gris très clair) pour le fond général de l’écu.

Dans le traitement en noir, les couleurs sont représentées par des noirs, blancs, hachures ou pointillés. Il est admis, surtout dans les petites dimensions, de représenter linéairement l’écu et ses différents éléments sans hachures ni pointillés.